JOUR 31 - IRKOURTSK / BABOUCHKIN - 320 km - Jeudi 5 juillet

Publié le  05 Juillet 2018

Après la journée estivale d'hier, c'est la grande surprise au réveil : 10° seulement. Dès 6h, la pluie s'est mise à chanter sur nos camping-cars. Elle nous a accompagnés pratiquement toute la journée. La température ne dépassera pas les 12°. Normal,  c'est la Sibérie, proclame Aldar !

Un beau matin, que diriez-vous si la température extérieure était de - 72° ?

Cela s'est passé à Oymyakon, l’endroit le plus froid sur la terre au nord-est de la Sibérie. Cette petite ville a une population d'environ 500 habitants. Elle se trouve dans une vallée entre deux chaînes de montagnes, à 700 mètres d'altitude. On y a enregistré une température de -72° C, en 1926, la plus basse dans une zone habitée en permanence. En plus de ce record, une température allant jusqu'à – 40° est très courante ici. L'hiver dure 9 mois.
Le nom “Oymyakon » signifie l'eau qui ne gèle jamais et fait référence à une source thermale. Avec un seul magasin, une école et des températures si basses qu’il est difficile de respirer, on ne vit pas, mais on survit. Inutile d'acheter un congélateur : dès qu'il est pêché, le poisson se retrouve surgelé en moins d'une minute.
Durant le bref été, la température peut atteindre les 35° malgré tout. Mince consolation.!!! Les quelques touristes sont logés chez l'habitant. Inutile d'appeler vos amis lorsque vous serez arrivés, les mobiles ne fonctionneront pas.

Nous hésitons à y faire un saut : 4000 km de plus sans compter autant pour le retour, c'est une bonne étape. Et que dire des routes ou plutôt des pistes ? Combien d'heures de route faudra-t-il compter? Si vous n'avez pas de nouvelles de nos équipages pendant plusieurs jours, voyez tout de même de ce côté. On ne sait jamais !!!

 

Actualités