JOUR 51 - SHAOLINSI - Mercredi 25 juillet

Publié le  25 Juillet 2018

Ce matin, le bus nous dépose au monastère Shaolin-Si, l'un des plus anciens monastères bouddhistes de Chine et lieu de naissance du Kung-fu. Les arts martiaux étaient pratiqués dès le 5ème siècle par les moines afin de lutter contre les brigands et les animaux. Sur la grande place, les étudiants effectuent des exercices de groupes sur un rythme sportif. La ville de Dengfeng, proche du temple compte un nombre impressionnant d’écoles pouvant recevoir jusqu’à 10 000 élèves. Nous entrons dans la salle de spectacle pour assister à une démonstration de Kung-fu à nous couper le souffle. Il faut des années de travail pour obtenir ces résultats.

Nous prenons ensuite la navette électrique pour nous rapprocher du temple. Auparavant, Philippe nous aura parlé de l’écriture chinoise. C’est la Chine qui a inventé les caractères anciens, les caractères japonais sont assez proches des chinois. Savez-vous qu’ordinateur se dit cerveau électrique, que la machine volante est un avion et la machine à vapeur, une voiture. L’arbre ou le bois est désigné par un seul caractère, la forêt par 2 caractères identiques. Facile le chinois ! Pas sûr.

En plaçant notre billet d’entrée sur la vitre du lecteur pour déverrouiller le tourniquet, nous entendons un ‘’tine-tine’’ qui veut dire entrez svp. Aussitôt, nous répondons ‘’tchin-tchin’’. Dans chaque cour, nous trouvons des statues et des temples colorées. Les fidèles ont allumé des bâtons d’encens et vont prier au pied des bouddhas.

A cinq minutes de marche, une forêt de pagodes mérite un coup d’œil. C’est le cimetière de stoupas où reposent 248 moines méritants depuis 29 générations.

Nous reprenons la navette et le bus pour rentrer au parking. Il fait 40° dans nos véhicules. L’après-midi est libre et réservée au repos. Ce soir, le bus reprend du service pour nous conduire à la cinéscénie de Shaolin dans la montagne proche, un spectacle haut en couleurs.

 

Actualités