JOUR 53 - X'IAN - Vendredi 27 juillet

Publié le  27 Juillet 2018

L’une des plus célèbres découvertes archéologiques du monde, sera la première visite de cette journée. L’armée des soldats enterrés a veillé sur le repos éternel du premier empereur de Chine durant plus de 2 millénaires. En 1974, des paysans qui creusaient un puits mirent à jour ces milliers de soldats et de chevaux en terre cuite. La plus grande fosse abritée sous un immense hangar attire les foules. Il faut jouer du coude à coude pour espérer prendre quelques clichés. 2 000 statues ont vu le jour, il en resterait encore le double. Il faudra de nombreuses années de travail pour extraire ces soldats d’argile, tous différents les uns des autres. Deux autres pavillons contiennent des chariots en bronze et statues sous vitrines.
Après le déjeuner et le passage par les boutiques de souvenirs, nous rejoignons la maison du jade avec son tout petit atelier de fabrication et son très grand magasin de vente. Quelques achats plus tard, nous voici débarqués au pied de la pagode de l’oie sauvage. En 627, le moine voyageur Xuanzang parti en Inde étudier le bouddhisme, revint 20 ans plus tard avec des textes sacrés. Il racontera son extraordinaire voyage dans les manuscrits conservés dans la pagode. Lorsqu’il était perdu, il suivait les oies sauvages, c’est pourquoi elle porte ce nom. Les fidèles viennent brûler de l’encens et prier le bouddha dans les temples entourant cette pagode.
Notre soirée sera bien remplie avec tout d’abord le dîner de raviolis de toutes sortes de formes : paniers, grenouilles, hérisson ou poussins, garnis de différents mets aussi appétissants les uns que les autres. Nous enchaînerons avec le spectacle de chants et de danses avant de flâner sur les remparts illuminés de la vieille ville.

Actualités