JOUR 55 - PINGLIANG / YUZHONG - 300 km - Dimanche 29 juillet

Publié le  29 Juillet 2018

En ce dernier dimanche de juillet, nous reprenons notre chemin vers le nord ouest. Nous montons progressivement vers les collines, passant de 1400 à 2 000 mètres d’altitude avec des températures moins harassantes. Les cultures de maïs, de céréales, de pommes de terre et de choux se font en terrasses. Justement, un sujet intéressant, l’alimentaire et plus précisément les nouilles. Les plus anciennes nouilles seraient chinoises. Elles ont été découvertes sur un site archéologique près du fleuve jaune, dans un bol en terre cuite retourné. Le vide d’air a permis la conservation de ces pâtes vieilles de plus de 4 000 ans.
En Chine, les nouilles symbolisent la longévité pour la personne qui les mange, tant que les nouilles ne sont pas coupées bien entendu. Les initiés les pendent sur des bâtons en bois pendant des heures pour qu'elles s'allongent. Selon la tradition populaire, plus elles sont longues, plus la vie promet de l'être. Il est normal pour un Chinois de manger sa soupe de nouilles en aspirant avec un grand bruit.
Parlons également des baguettes. Les Asiatiques considèrent impoli que les invités doivent découper leurs aliments eux-mêmes et les empereurs s’inquiétaient de voir leurs hôtes avec des couteaux. Tout doit être découpé pour faciliter l’utilisation des baguettes. Il faut les garder parallèles au bol au cours du repas et perpendiculaires lorsque vous avez fini. Ne pas les planter dans les aliments, c’est de mauvaise augure, ne jouer pas du tambourin avec, vous risquez de devenir mendiant.
Ce soir, nous faisons étape dans un camping nouvellement ouvert. Pour fêter notre passage, le directeur du complexe nous a préparé un apéritif dînatoire.

Actualités