JOUR 67 - KUQA /AKSU - 290 km - Vendredi 10 Août

Publié le  10 Août 2018

Ce matin, il faisait à peine jour à 7h, il est vrai que l’heure est la même sur toute la Chine. Il faudra attendre l’entrée au Kirghiz pour régler notre montre. A 70km de Kuqa, les grottes aux 1 000 bouddhas de Kizil méritent un petit détour, ne serait-ce que pour les paysages. Pour faciliter le passage aux check-points, Yang a déposé la liste des véhicules et des pièces d’identité auprès des autorités. Après le second poste, une voiture de police nous prend en charge jusqu’au site.

Aucun sac ni aucun appareil photos ne seront admis dans l’enceinte. Mais alors, pourquoi pouvons-nous sortir nos smartphones et prendre des clichés dans tous les sens ? Sur les 250 grottes dont les plus anciennes datent du 3ème siècle, une petite dizaine accueille le public. L’intérieur a été fortement endommagé par la main de l’homme. Les niches sont vides et les peintures ont été creusées pour récupérer la couche d’or. Les fresques encore existantes nous racontent la vie du bouddha.

Nous revenons sur nos pas pour reprendre l’autoroute avec un nouveau contrôle. Seul, le chauffeur descendra pour les formalités. Nous aurons encore un deuxième pointage en fin de trajet. Ce soir, nous laisserons les camping-cars sur le parking et passerons la nuit à l’hôtel Tianyuan International d’Aksu (5étoiles), C’est une décision administrative. Encore 2 nuits à Kashgar, avec peut-être internet et nous changerons de pays. Il n‘y aura pas de connexion au Kirghiz. Nous devrions la retrouver en Ouzbékistan, en espérant qu’elle sera bien meilleure qu’ici.

 

Actualités