JOUR 96 - GOREME - Samedi 8 Septembre

Publié le  08 Septembre 2018

L’avenir appartient aux gens qui se lèvent tôt, dit-on. Il est 5H15, c’est l’heure de la prière. Bien que le jour ne soit pas encore levé, tous les baroudeurs sont déjà sur le pont. (Rassurez-vous, ce n’est pas pour faire la première prière du matin). En aucun cas, nous ne manquerons le survol de la Cappadoce en montgolfière. Alors que nous assistons au gonflage de la toile, quelques ballons ont déjà pris leur envol. Nous nous élevons doucement dans les airs en frôlant les falaises façonnées par l’érosion. De temps en temps, le souffle de la flamme nous fait gagner de l’altitude pour découvrir aiguilles, habitats creusés dans le tuf ou profondes vallées. Une heure plus tard, nous avons rejoint la terre ferme et sablé le champagne.
9H, le bus nous conduit au musée rupestre en plein air de Göreme. Nos jambes sont mises à rude épreuve lorsque nous montons les escaliers menant aux différentes églises taillées dans la colline. Plus loin, la petite commune de Cavusin se remarque par ses habitations troglodytes effritées et abandonnées.
Qui dit Turquie, pense tapis. Et oui, avant le déjeuner, c’est la visite incontournable d’un magasin de tapis. Le maître des lieux qui a vécu quelques années en France nous décrit l‘origine des pièces étalées sous nos yeux. Nous rêvons ou quoi ? Il y a des tapis volants tout autour de nous. Pas étonnant, au lieu de prendre un thé ou un café comme tout le monde, nous tenons un verre de Raki à la main. Tant pis pour nous si les idées ne seront pas très nettes pour négocier l’achat d’un tapis.
Après-midi, le village d’Ortahisar, la vallée des chameaux appelée aussi vallée rouge et la cité rupestre de Zelve nous réservent encore de belles découvertes.
Ce soir, nous avons sorti les robes de soirée pour les dames et les smokings pour les messieurs. Le dîner de gala marquant la fin de notre raid se déroule dans un restaurant troglodyte des environs. Après les danses folkloriques et sous les chaleureux applaudissements du public, nous découvrons les talents cachés de danseuse du ventre de Lise, notre benjamine. La fin de soirée s’achèvera en beauté, sur la piste de danse.

Actualités